Le BLOG

  • Johanna

Astuce green : récupérer l'eau de la douche !

Depuis 1 mois, nous avons accueilli un nouvel objet dans notre quotidien. Un objet pas très sexy, mais avec qui ça a été le coup de foudre immédiat. J’ai nommé le jerrican d’eau de 25 litres !

Installé tranquillement dans la douche, il attend avec impatience que nous prenions notre douche pour… économiser de l’eau potable ! Tu sais, ces quelques minutes au début de la douche où l’eau est froide et que tu attends que l’eau chaude arrive ? Et bien, c’est cette eau-là que l’on va récupérer.

C’est un petit changement de nos habitudes vraiment très simple à adopter et qui fait une grosse différence. Après 1 mois d’utilisation, c’est déjà plus de 100 litres d’eau économisés chez nous. On en revient toujours pas de la quantité d’eau potable que cela représente. Chaque semaine, à deux, c’est environ 25/30l d’eau que l’on récupère. (J'ai volontairement fait une estimation basse et cela va dépendre des saisons. On prendra certainement plus de douches en été qu’en hiver. Ce chiffre représente donc notre économie d’eau en octobre 2020.)

Selon l’Observatoire SISPCA, un Français consomme environ 148L d’eau par jour et par personne. Ce qui représente 54 750L d’eau à l’année. Dont près de 40% sont seulement utilisés pour la toilette et l’hygiène.

Alors on a fait des petits calculs vite fait et fait quelques recherches sur le net sur la consommation d'eau moyenne des français.

En France, selon Veolia, le litre d’eau est facturé 0,0030 centimes environ soit environ 3€/m3. Et selon l’Observatoire SISPCA, un Français consomme environ 148L d’eau par jour et par personne. Ce qui représente 54 750L d’eau à l’année. Dont près de 40% sont seulement utilisés pour la toilette et l’hygiène. On est d’accord, c’est énorme ! Par exemple, juste quand tu vas aux toilettes et que tu tires la chasse d’eau, ce sont 9L d’eau potable (donc buvable) qui partent dans les égouts. Pour te représenter mieux la chose, c’est l’équivalent d’un pack de 6 bouteilles d’eau. (Tu t’imagines acheter ton pack de Cristalline au supermarché du coin et ouvrir ces bouteilles d’eau une à une pour faire évacuer tes excréments ? Non. Et pourtant, c’est ce qui se passe.) Et si l’on en revient à notre jerrican vide, installé nonchalamment dans notre douche, à l’année cela représente quand même une économie d'au moins 1300 litres d’eau. Alors certes, financièrement l’économie est minime, environ 4 ou 5€/an si l’on reprend les chiffres de Véolia. Mais imaginez les résultats à l'année si cette pratique se répandait à tous les foyers ? En terme quantitatif et qualitatif, cette eau nous est précieuse au quotidien. On passera le laïus sur l’importance de préserver les ressources essentielles à notre survie et sur l’importance de protéger notre environnement en consommant moins, mais mieux. Alors j’en viens directement à ce qui nous intéresse : on en fait quoi ensuite de cette eau ?...

Concrètement, on en fait quoi de cette eau récupérée ?

Au quotidien, on a vite utilisé cette eau pour combler un besoin essentiel à notre environnement >> l’arrosage des plantes de la maison et du jardin. En fonctionnant avec un système de rotation de l’arrosage et en évaluant bien les besoins de nos plantes, l’utilisation de ce jerrican suffit pratiquement à arroser toutes nos plantes en automne. (Cet arrosage devra bien évidemment être complété en été lors des fortes chaleurs et si l'on met en place un potager.) On intègre donc une nouvelle habitude pour simplement continuer à faire ce que nous faisions déjà avant, mais en le pensant de façon plus économique et responsable. Top, non ? :) Je vous ai également posé la question sur Instagram et vous avez été super réactif et inventif. Voici la liste non-exhaustive des idées que vous m’avez partagé et que je trouve vraiment top ! L’eau de récupération peut être utilisée pour :

  • Abreuver nos amis à quatre pattes,

  • Nettoyer les légumes,

  • Nettoyer la voiture ou encore vos extérieurs comme la terrasse,

  • Passer la serpillière,

  • Rincer et faire la vaisselle,

  • Remplir les réservoirs des appareils électroménagers comme le fer à repasser ou les machines à vapeur,

  • Préparer votre lessive maison,

  • Et pour les chanceux vivants au bord de mer, pour rincer les combinaisons de surf !

Vous avez aussi été très nombreux à me dire utiliser cette eau pour remplir le réservoir de vos toilettes ou pour vous nettoyer aux toilettes. (pour ceux ayant une pratique à l’orientale ou à la japonaise.)


On intègre donc une nouvelle habitude pour simplement continuer à faire ce que nous faisions déjà avant, mais en le pensant de façon plus économique et responsable. Top, non ? :)

Dans la pratique, vous avez besoin de quoi pour récupérer cette eau ?


Et bien, de pas grand chose, c’est assez simple. Pour les petits espaces, une bassine peut faire l’affaire ou

encore des bouteilles d’eau ou même un arrosoir. Vous pouvez ensuite transvaser l'eau dans un plus grand contenant pour la stocker. Et pour les plus grandes douches, directement dans un jerrican afin de pouvoir stocker l'eau pour plusieurs jours. En jetant un oeil rapidement sur le site de Leroy Merlin, j’ai constaté qu’un jerrican coûte entre 10€ et 15€ pièce. Et pour faciliter son utilisation au quotidien, je vous recommande d’ajouter un robinet, afin de ne pas en mettre partout au moment de l’utilisation. J’ai également parcouru le web en me disant qu’un grand designer avait forcément conçu un jerrican/objet plus adapté et surtout beaucoup plus design et ergonomique pour les douches. Et bien, pas du tout ! Je n’ai rien trouvé. Excepté quelques installations plus sophistiquées, qui demandent un investissement au départ et d’avoir assez de place pour installer de grandes cuves. Par exemple, un plombier français a mis au point un système très ingénieux de récupération de votre eau de douche pour remplir automatiquement la cuve de vos toilettes. On attend donc qu’un Philippe Starck passe par là pour nous inventer un joli récupérateur d’eau de douche, design et élégant qui s’intégrera facilement à nos douches, surtout aux plus petites. Evidemment, tout le monde ne peut pas avoir un jerrican de 25 litres dans sa douche, par manque de place essentiellement. Mais je trouve cela intéressant de prendre conscience de la quantité d’eau que cela représente et du caractère précieux de cette eau qui arrive chez nous si facilement. Car il est tellement facile d’ouvrir le robinet et de laisser couler.